Processus de redynamisation du FNPSS

Face à un énorme défi où l’ensemble de nos concitoyens se retrouvent dans la situation la plus alarmante de vulnérabilité, la Protection Sociale apparait comme une réponse appropriée aux efforts de croissance inclusive et de répartition équitable du revenu national.

Disposer ainsi d’une politique sociale rationnelle et effective devrait améliorer les conditions de vie des populations, qui sont accentuées par diverses contraintes et crises d’ordre systémique et idiosyncrasique (guerre, chômage, invalidité, maladie, crise économique, catastrophe naturelle, etc).

La même Politique Sociale devrait égale- ment envisager des mesures préventives, protectrices et promotionnelles devant stimuler et maintenir l’ équilibre du bien- être de notre capital humain, facteur important pour toute action de développement durable.

Conscient de l’évidence de la vulnérabilité d’un grand nombre de ses concitoyens, le Président de la République, Chef de l’État, dans son message à la Nation en 2010 ainsi que dans son dis- cours d’investiture du 20 décembre 2011, n’a cessé de placer le social au cœur de son action politique.
Répondant à ce mot d’ordre du Chef de l’État, les efforts devront être fournis pour briser le cycle de l’extrême pauvreté, en réduisant les inégalités sociales, tout en renforçant des mesures effectives en rap- port avec la solidarité nationale, l’amélioration notable du vécu quotidien des populations, la prévention, la protection et la promotion visant le relèvement social des groupes vulnérables et l’émergence d’une classe moyenne nationale.

En conséquence, la réforme ainsi que la redynamisation du secteur de la Protection Sociale et des interventions humanitaires en République Démocratique du Congo apparaissent dès lors comme un impératif devant figurer en bonne priorité dans la politique du redressement global du pays.

Quatre composantes figurent en droite ligne de cette réforme , à savoir :
(i) améliorer la performance de l’administration du Ministère des Affaires Sociales, Action Humanitaire et Solidarité Nationale ;
(ii) prévenir les crises et atténuer les risques de vulnérabilité ;
(iii) améliorer la protection des groupes vulnérables et la fourniture des services sociaux de base de qualité en leur faveur pour qu’ils aient accès à l’eau, l’électricité, la santé, l’éducation, le transport, l’habitat, etc ; et
(iv) promouvoir la réinsertion socio-économique des groupes vulnérables et le relèvement communautaire.

En réponse à cela, le Gouvernement a décidé de doter le Fonds National de Pro- motion et de Service Social (FNPSS), considéré comme son levier de l’action sociale et humanitaire, d’un Plan Stratégique et Financier qui a pour objectif de procurer au Ministère des Affaires Sociales, Action Humanitaire et Solidarité des mécanismes et outils durables susceptibles de permettre à l’État d’assurer efficacement la protection sociale et l’action humanitaire et de renforcer son rôle de coordination de l’action sociale et humanitaire dévolu dans l’organisation de la fourniture des services sociaux de base de manière que les groupes vulnérables et des personnes nécessiteuses y accèdent.

Le processus d’élaboration de ce Plan Stratégique et Financier 2012-2016 du FNPSS relève d’une démarche laborieuse à la fois itérative et participative. En effet, ce travail a bénéficié d’une large consultation de toutes les parties impliquées dans le développement social dans notre pays (Ministères sectoriels, intervenants sociaux et humanitaires, Partenaires Techniques et Financiers, Société Civile et secteur privé) dans le développement social de notre pays.

Ledit Plan stratégique et financier a eu l’appropriation du Gouvernement. Il a été validé et adopté par ce dernier à travers son Groupe thématique sur l’environnement socio-culturel en date du 24 septembre 2012 et le Décret fixant les statuts organiques du FNPSS, adapté à loi n°08/009 du 07 juillet 2008 portant dispositions générales applicables aux établissements publics. il a été adopté par le Conseil des Ministres lors de sa réunion du 21 décembre 2012.

Les deux documents ont été validés et adoptés par le Gouvernement comme cadre de référence et d’action pour la protection sociale et les interventions humanitaires.

En date du 23 Janvier 2013, Son Excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement a signé le Décret n°13/007 fixant les statuts d’un Établissement Public dé- nommé « Fonds National de Promotion et de Service Social », en sigle « FNPSS » (publié au Journal Officiel n°5 du 1er Mars 2013).

Par ce fait, le Gouvernement de la Ré- publique voudrait assumer pleinement la responsabilité sociale vis-à-vis de la population et ce, conformément aux articles 16, 37, 51, 58 et 66… et vue d’une croissance inclusive et qui profite à des larges couches de la population surtout les plus défavorisées.