Remise de l’aide et secours aux 14 refoulés de Brazzaville vivant avec handicap qui étaient oubliés

En ce jour, du 27 décembre 2018, Madame Alice MIRIMO KABETSI, Directrice Générale du Fonds National de Promotion et de Service Social a procédé à la remise en argent des kit de réinsertion socio-économique, à savoir la garantie locative et un fonds de démarrage d’une activité génératrice des revenus à chacun des 14 refoules de Brazzaville vivant avec handicap qui étaient oubliés sur la liste de tous les congolais refoulés de Brazzaville.

Cet évènement, qui a la particularité de ne pas être un évènement de propagande politique, vient de se dérouler en présence de Monsieur Blaise Baise BOLAMBA, Conseiller du Chef de l’Etat au Collège Socio Culturel.

Ces compatriotes en situation de handicap viennent de trouver leur aide et secours auprès du Gouvernement de la République à travers la Caisse de Solidarité Nationale du Fonds Nationale de Promotion et de Service Social(FNPSS), après plus de 3 ans d’errance, de mendicité et de précarité sur les artères de la Ville de Kinshasa. Ils étaient clochardisés et toujours en lutte violente avec les agents de l’ordre aux environs du rond-point FORESCOM à Gombe.

Ce dossier a été initie par le Fonds National de Promotion et de Service Social après avoir reçu la requête des concernes, qui, dans leur situation de vulnérabilité, avec leurs familles, femmes, jeunes et enfants, avaient cru à l’intervention du FNPSS dans le cadre de sa mission d’appuyer l’action sociale et humanitaire du Gouvernement et d’apporter aide et secours aux personnes sinistrées. Le FNPSS avait diligenté une enquête auprès de tous les services étatiques qui étaient chargés de la question des congolais refoulés de Brazzaville en vue de s’assurer des faits soulevés dans leur dénonciation, particulièrement la discrimination et l’oubli de leurs cas dans les solutions globales qui étaient envisagées et par la même occasion, le FNPSS les avaient consulté pour s’enquérir de leurs besoins réels et des solutions proposées pour les sortir de la précarité et de cette situation  de sinistre et de vulnérabilité.

Leur requête avait été soutenue par Son Excellence Monsieur le Président de la République, Joseph KABILA KABANGE. A cet effet, le Collège Socio Culturel du Cabinet du Chef de l’Etat en a assuré le suivi.

L’aide sociale dont il est question aujourd’hui est un modèle de réinsertion socio-économique des Personnes handicapées qui ont décidé eux même de rompre avec la mendicité et la main tendue, l’errance, la violence et de se plonger dans la vie active pour leur auto prise en charge en tant qu’acteur et non seulement comme cible.

Pour rappel, la Caisse de Solidarité National mise en place par Gouvernement au Fonds National de Promotion et de Service Social, Etablissement public placé sous tutelle du Ministère des Affaires Sociales, est un mécanisme concret régi par le Décret n°13/007 du 23 janvier 2013, en vue d’assurer la mobilisation et la gestion des financements destinés à l’action sociale et humanitaire de l’Etat et garantir ainsi le relèvement social des groupes vulnérables et des personnes nécessiteuses ainsi que leur accès aux services de base.

Concrètement, les  fonds collectés proviendront du Gouvernement, des investisseurs publics et privés dans le cadre de leur responsabilité sociale, de la loterie sociale, de l’élan de solidarité tant nationale qu’internationale, des dons, legs, et permettront à cette caisse de jouer 3 fonctions à savoir :

  • L’aide et secours en faveur des personnes sinistrées, sans abri et sans secours ;
  • La banque sociale de proximité pour la promotion de l’entreprenariat des pauvres et
  • L’appui au financement des projets sociaux et humanitaires et l’appui institutionnel aux ONG, ASBL et autres intervenants sociaux et humanitaires

Tout ceci dans le seul but d’appuyer le cycle de relèvement socio-économique de la population  en détresse et touché par la vulnérabilité et la pauvreté en vue de les sortir de la situation de main tendu et d’attentisme pour leur autonomisation et leur participation effective au développement du Pays.

NOTRE DEVISE AU FNPSS : LE CONGOLAIS D’ABORD, LE SOCIAL DANS LA SOLIDARITE SACHANT QUE NUL N’EST A L’ ABRI DE LA VULNERABILTE ;

Madame la Directrice Générale a terminé en remerciant le Chef de l’Etat et le Gouvernement, particulièrement Son Excellence Monsieur le Ministre des Affaires Sociales, leurs Excellences Monsieur le Ministre d’Etat, Ministre du Budget et Monsieur le Ministre des Finances, pour la confiance qu’ils accordent au Fonds National de Promotion et de Service Social ainsi qu’à ses dirigeants dans ce processus de mise en place des solutions durables pour l’amélioration du vécu quotidien des Congolais, BREF L’AMELIORATION DU SOCIAL DES CONGOLAIS.

Cellule de Communication et Presse du FNPSS

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2018 fnpss officiel

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.